spot_img
mer 24 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

Football/Cameroun : le comité exécutif refuse la démission de Samuel Eto’o à la tête de la FECAFOOT

Dans un communiqué publié lundi 5 février 2024, la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a indiqué que le comité exécutif de l’instance a refusé à l’unanimité la démission de Samuel Eto’o de la présidence.

Par N. Wendégoudi

C’était lors d’une réunion au cours duquel, le bilan de la participation du Cameroun à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN2023) en côte Ivoire était inscrit comme ordre du jour. Dès l’ouverture, président de la FECAFOOT Samuel Eto’o a profité pour rendre sa démission.

La raison évoquée serait l’élimination précoce des Lions indomptables à la CAN 2023.

Selon le communiqué, l’enfant de New Bell et président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), monsieur Eto’o Fils Samuel, a présenté « sa démission » aux membres de l’instance exécutive fédérale en les invitant à en faire de même en toute « âme et conscience » lit-on dans le communiqué.

À l’issue des longs et interminables échanges et de délibération, les membres du comité exécutif ont décidé de « poursuivre leurs mandats en cours et subséquemment à l’unanimité, rejeté la démission du président de la Fédération camerounaise de football », en outre ils ont tenu à lui témoigner et en renouveler « toute leur confiance », en mettant en avant « les travaux de reconstruction et de développement du football Camerounais, de la base au sommet ». Ajoute le communiqué.

En rappel, les Lions indomptables du Cameroun sont tombés en huitièmes de finale le 27 janvier dernier face les Super Eagles du Nigeria qui ont déployé leur rouleau compresseur pour l’emporter 2-0. Devant d’anciennes gloires du football Camerounais qui ont assisté à l’échec lamentable de la participation des Lions indompté à cette campagne de groupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023.

Cameroun FECAFOOT Samuel Eto'o démission comité exécutif
spot_img

Autres Articles