spot_img
jeu 20 juin 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

FOOTBALL/ETALONS : le journaliste sportif international MOUSSAVOU BILLA sur la question de l’indiscipline dans l’équipe des Etalons Seniors.

Ceci est un message du journaliste sportif Burkinabè, Moussavou Billa dans une déclaration à la chaîne de télé Burkina Info, le vendredi 29 mars 2024. Dans ses propos, le journaliste a apporté, des précisions sur les différentes interprétations faites de la communication du coach Brama Traoré ainsi que sur l’absence des trois capitaines lors du dernier rassemblement à l’occasion des Journée FIFA.

Par Moussa DEME

Moussavou Billa: « Ce qu’il y a entre Brama Traoré et ces trois capitaines, c’est fort… Pas question d’évoquer le mot « écarté » pour moi… »

«  Ce que je regrette, c’est la forme de communication. C’est là ou Brama Traoré et son Staff doivent travailler aujourd’hui. Je n’ai pas entendu Brama Traoré dire à quelque part que Bertrand Traoré est indiscipliné, que Dayo ou X est indiscipliné. Mais j’ai entendu les mots « on aura de la discipline dans l’équipe », c’est ce qui a amené les interprétations. Je crois qu’aujourd’hui, il faut rattraper la communication…

Avec les polémiques qu’il y a eues, il y a l’image de certains joueurs qui a été écorchée. Aujourd’hui, tu peux croiser des gens qui diront que Bertrand Traoré, Dayo et Hervé Koffi n’ont pas été appelés parce qu’ils sont indisciplinés. Non ! Ce n’est pas ça la raison, le coach a dit qu’il veut essayer des gens. Si aujourd’hui il y a des joueurs qui sont frustrés, c’est parce qu’il y a une interprétation qui veut faire croire qu’ils sont indisciplinés.

Plusieurs entraîneurs étaient là, avant Brama Traoré… Ils ont tous vu ces joueurs. Aucun entraîneur n’est sorti dire qu’ils étaient indisciplinés. Aujourd’hui, je refuse qu’on dise qu’ils sont indisciplinés…

Ce qu’il y a entre Brama Traoré et ces trois capitaines, c’est fort. Il les connaît depuis qu’ils sont petits, il y a plein d’histoires. J’invite le coach à entrer en contact avec ces joueurs, pas pour les convoquer s’il le décide, mais pour discuter avec eux. S’il y a une image écorchée, il faut la laver.

On a deux matchs importants en juin et ces cadres-là en fonction de leurs rendements, en fonction de ce que pense le coach, il est libre de les convoquer. Mais pas question d’évoquer le mot « écarté ». a-t-il déclaré

En rappel, le sélecteur Brama a pris la tête des Étalons, en succédant au sélectionné Français Hubert Velud, qui a connu avec ses poulains une cahoteuse participation à la Coupe d’Afrique des Nations en se faisant éliminer dès les 8es de finale. Brama Traoré, qui a à charge de reconstruire une équipe solide des étalons, est pour leur à un match nul et une défaite en deux rencontre a la tête de l’Équipe A des Étalons.

www.channelinfo.bf

spot_img

Autres Articles