spot_img
mar 23 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

Restriction de l’utilisation des réseaux sociaux : La ligue des acteurs du E-Commerce déplore un « coup dur », pour le secteur du E-Commerce

La ligue des acteurs du E-commerce lance un SOS au gouvernement ce 18 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse tenue à Ouagadougou. L’objectif, interpeller l’État sur l’impact de la restriction de l’utilisation des réseaux sociaux sur le secteur du E-commerce.

Le secteur du E-commerce est à  l’agonie ,affirme la ligue des acteurs du E- commerce

Depuis quelques jours  déjà, le Burkina Faso connaît une restriction de l’utilisation des réseaux sociaux notamment Facebook. Une situation  assez gênante pour  les acteurs  du E-commerce qui disent  craindre un « effondrement  » du secteur. Les réseaux sociaux sont devenus un moyen de communication pour les commerçants.La plateforme Facebook est à elle seule  un « moyen de prédilection pour écouler les produits et services »à  fait remarquer la ligue des acteurs du E-Commerce.Baisse de la clientèle , baisse du chiffre d’affaire, des difficultés à honorer les engagements auprès des institutions financières sont entre autres les problèmes mis à plat depuis les perturbations de la connexion mobile , jusqu’à la restriction de Facebook à ce jour  la ligue.

 »  La jeunesse burkinabé travaille à  se prendre  en charge.Le gouvernement doit faire quelque chose dans l’urgence, sinon vous allez assister à la mort certaine de nos entreprises » regrette Issouf Nitiema, membre de la ligue des acteurs du E-commerce.

 

« Il faut agir dans l’urgence pour éviter le pire ! »

«  si rien n’est fait dans les jours à venir, c’est l’emploi de près de 1000 jeunes à Ouaga qui seront menacés et environ 400 jeunes à  Bobo  »lance avec désarroi le président de la Ligue des acteurs du E-commerce, M.Kevin SAMPEBGO. La ligue invite les décideurs à agir vite pour rétablir la situation.Elle attend du gouvernement une communication limpide sur la question et une prise de résolutions à chaud pour pallier à la situation.

Dénonçant la restriction de l’utilisation de Facebook principalement,  la ligue des acteurs du E-commerce craint une dégradation de la situation, si rien n’est fait dans les plus brefs délais pour permettre une reprise des activités dans la sérénité. Elle se dit ouverte au dialogue afin de trouver des solutions pérennes.

 

spot_img

Autres Articles