spot_img
jeu 18 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

Politique : l’APMP déplore la demande de la démission du premier ministre et du ministre en charge de la défense

Politique : l’APMP déplore la demande de la démission du premier ministre et du ministre en charge de la défense

Ce jeudi 08 juillet 2021 à Ouagadougou l’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle (APMP) a organisé une conférence de presse pour se prononcer sur certains points de de l’actualité. La majorité déplore que l’opposition demande la démission du premier ministre et du ministre en charge de la défense.

 

Le président Roch Marc Christian KABORE avait convié l’ensemble de la classe politique (APMP et CFOP), au dialogue politique les 17, 18 et 19 juin derniers avec pour principal ordre du jour la question sécuritaire et les questions relatives à notre ancrage démocratique.

En effet, Me. Sankara a souligné que<< l’opposition politique restant sourde à cet appel du président du Faso, a maintenu son mot d’ordre de marche>>. Il a ajouté pour la majorité, au lieu de favoriser la concertation, les propositions et la recherche commune de solutions aux maux qui polluent notre vivre-ensemble, l’opposition a préféré << l’agitation politicienne qui pourrait contribuer au délitement du climat>>

Ainsi, pour l’APMP, que l’opposition politique fasse des recommandations au chef de l’État sur des points à inscrire, ou sur des modalités d’organisation ou de mise en œuvre des concertations, cela nous paraît tout à fait normal, d’où le report acté par tous les acteurs à poursuivre la concertation les 03 et 04 juillet derniers>>

<<Mais grande fut notre stupéfaction, de constater le retrait annoncé du CFOP du dialogue politique et appelant à des manifestations dans les 45 provinces du pays. Ce jeu trouble du CFOP nous laisse interrogatifs sur sa réelle volonté de participer à la discussion si celle-ci ne devrait pas lui servir d’occasion à une agitation politicienne >>, a martelé M. Sankara.

Me. Sankara a indiqué que << Ce n’est pas dans l’esprit d’un dialogue de venir demander pendant qu’on cherche des solutions au plan sécuritaire la démission d’un gouvernement. Demander la démission du premier ministre, c’est demander la démission de tout le gouvernement. Donc, il n’y aura plus de dialogue ».

spot_img

Autres Articles