spot_img
mer 17 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

Ouagadougou- ABS/JICA : remise de dons à la CONASUR pour les déplacés internes

Ouagadougou- ABS/JICA : remise de dons à la CONASUR pour les déplacés internes

Ce vendredi 18 juin 2021 à Ouagadougou, l’association Amicale des Anciens Stagiaires Burkinabè de la Japan International Coopération Agency a procédé à une remise de don au Conseil National de Secours d’urgence et de Réhabilitation (CONASUR) pour les déplacés internes.

 

L’ASB/JICA est une amicale qui existe depuis 2001. Pour la bonne marche de cette association les membres se sont fixés des objectifs, il s’agit entre autres de maintenir et développer les relations amicales et culturelles entre le Burkina et le Japon, de regrouper tous les anciens stagiaires de la JICA en organisant des voyages sur des sites touristiques, des séminaires pouvant favoriser tout rapprochement des membres, renforcer la fraternité et la solidarité entre les membres et de favoriser les échanges d’expériences avec les amicales sœurs des autres pays.

M.Idriss SEMDÉ le président de l’association Amicale

SEMDÉ Idrissa, le président de l’association Amicale depuis 2008 a affirmé que durant son séjour de stage au Japon, il a constaté une similitude entre la culture Japonaise et celle Burkinabè et beaucoup de stagiaires et boursiers ont aussi fait ce même constat. « Du fait de la question sécuritaire, nous avons voulu contribuer à notre manière en collectant et offrant des vêtements au profits des populations déplacées qui très souvent sont contraintes de quitter leur lieu de résidence précipitamment en emportant que les vêtements qu’ils portent » a-t-il ajouté. Ce don de vêtements est donc le fruit d’une collecte réalisée auprès de nos membres. Nous espérons que cela contribuera à soulager nos frères et sœurs dans le besoin « , a affirmé le président.

 

Concernant la collecte de ce don, M. Dramane BATIONO a annoncé que les membres de l’Amicale ont commencé à collecter les vêtements et chacun donne volontairement. Il a ajouté que ce qui ont donné en espèces ont contribué à acheter des habits sur le marché.  » les dons venaient notamment de la province de Bobo-Dioulasso et ceux qui faisaient le trajet Bobo-Ouaga collectaient pour amener >>, soutient-il. Par ailleurs, il a souligné que le coût de ce don s’élève à environ 400 000 FCFA.

M. Dramane BATIONO

ALIDA SOME

spot_img

Autres Articles