spot_img
jeu 18 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

Michel BERE crée le « Rassemblement pour le Développement National »

Michel BERE crée le « Rassemblement pour le Développement National »

 

Le 28 décembre 2020, Michel BERE et quelques camarades rendaient leur démission au fondateur du parent, partie de la renaissance nationale (PAREN). Une démission du bureau exécutif au prêt du parti avaient-ils précisé à l’époque. Mais quatre moi plus tard, un nouveau parti n’ait de l’initiative de Michael BERE et est présenté ce mardi 04 avril 2021 à la presse. Il s’agit du Rassemblement pour le Développement National (RDN).

Le parti entend faire de l’intégrité et du patriotisme son cheval de bataille, selon

Michel BERE président du RDN « l’idéologie du parti est l’Eco-nationalisme africain » pour lui cette idéologie représente l’écologie qu’il faudra préserver des différentes dégradations et le combat patriotique pour le développement de la mère patrie.

Pour s’inscrire dans sa logique de rassemblement, le RDN de Michael BERE a décidé de se rattaché à la majorité présidentielle, selon toujours le président du RDN M.BERE «  au vue de vie politique actuelle du Burkina, pour le soucis principale des acteurs prenants et la réconciliation nationale, le  rassemblement pour le développement national a décidé de soutenir le mandat du président rock Kabore pour sa réussite ». Une lettre d’adhésion a l’alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) allant dans le même sens a été adressé au coordonnateur de l’entité.

La création de ce parti répond à un besoin qui est celui de servir son pays et ne devrait donc pas être vu comme une trahison au PAREN selon ex partisan Michel BERE et estime avoir échangé avec le père fondateur du PAREN qui lui a fortifié et prodigué des conseils.

Dans les jours à venir, le RDN procèdera à la mise à l’installation de ses structures de base dans les différentes localités du pays. Le parti entend aussi promouvoir sa doctrine et son programme de gouvernement à travers des colloques et des ateliers. Le RDN veut également promouvoir la femme et la jeunesse qu’il considère comme des acteurs majoritaires du développement durable au Burkina Faso.

 

Alida SOME

 

spot_img

Autres Articles