spot_img
mer 24 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

LA CEDEAO NOMME TROIS CHEFS D’ETATS DONT FAURE GNASSINGBE POUR « DIALOGUER » AVEC LES AUTORITES NIGERIANES

 

Lors de la 64ème conférence de l’organisation sous-régionale, la CEDEAO a désigné le président togolais, Faure Gnassingbé, comme médiateur pour faciliter les discussions avec les nouvelles autorités nigériennes. L’objectif principal est de trouver des solutions pour résoudre les différends qui ont surgi après le coup d’État du 26 juillet.

Pour appuyer le Président togolais dans cette médiation, les Présidents du Bénin et de la Sierra Leone ont également été sollicités. La CEDEAO espère parvenir à une résolution pacifique de la crise au Niger.

« La Conférence décide également de mettre en place un Comité des Chefs d’Etat composé de S.E. Faure Gnassingbé, Président de la République togolaise, de S.E. Julius Maada Bio, Président de la République de Sierra Leone, et des Représentants du Président de la République fédérale du Nigeria et du Président de la République du Bénin pour engager un dialogue avec le CNSP et d’autres parties prenantes nigérianes, « déclare l’institution sous-régionale.

Les efforts de ce trio présidentiel viseront à « convenir d’une feuille de route pour une transition à court terme, à mettre en place des organes de transition et à faciliter la création d’un mécanisme de suivi et d’évaluation de la transition, dans le but de rétablir rapidement l’ordre constitutionnel ».

La prochaine étape consistera en une visite au Niger du ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, ainsi que du représentant spécial des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest. À l’issue de ces discussions, un plan de sortie de crise devrait être proposé.

spot_img

Autres Articles