spot_img
mer 24 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

DESMOND TUTU le prix Nobel et l’homme de la «Rainbow Nation» s’en est allé!!!

Archevêque anglican sud-africain, Desmond Mpilo Tutu est né le 7 octobre 1931 à Klerksdorp, au sud-est de Johannesburg. De parents xhosa et tswana, il reçoit son instruction dans les établissements missionnaires d’Afrique du Sud où enseigne son père. Renonçant à des études de médecine au-dessus de ses moyens, Tutu devient maître d’école en 1954 mais démissionne trois ans plus tard. Ordonné prêtre anglican en 1961, il donne des conférences au séminaire de Johannesburg et, à la fin des années 1960, s’installe à Londres où il obtient une maîtrise au King’s College. De 1972 à 1975, il est sous-directeur du Conseil œcuménique des Églises. Il devient ensuite doyen de la cathédrale Saint-Mary de Johannesburg (1975-1976) et le premier autochtone à accéder à cette fonction.

 

En 1978, Tutu accepte d’être nommé au poste de secrétaire général du Conseil œcuménique d’Afrique du Sud et devient l’un des principaux porte-parole des droits des Noirs dans son pays. Il se fait connaître au-delà des frontières sud-africaines, plaide pour des formes de protestations non violentes et engage les partenaires de l’Afrique du Sud à exercer des pressions économiques à l’encontre de son pays. Paraît en 1982 l’ouvrage The Divine Intention (« L’Intention divine »), qui réunit des conférences qu’il a prononcées, suivi en 1983 par le recueil de sermons Hope and Suffering (« Espoir et souffrance »).

Tutu reçoit le prix Nobel de la paix en 1984 pour son rôle dans la lutte contre l’apartheid. En 1985, il est le premier évêque autochtone anglican de Johannesburg et, en 1986, le premier archevêque autochtone de la ville du Cap, accédant au rang de plus haut dignitaire des quelque 1 600 000 fidèles de l’Église anglicane d’Afrique du Sud. Il quitte ces fonctions en 1996, et conserve le titre d’archevêque émérite. En 1995, Nelson Mandela, alors président d’Afrique du Sud, le nomme à la tête de la commission Vérité et Réconciliation, chargée d’enquêter sur les violations des droits humains perpétrées sous l’apartheid.

spot_img

Autres Articles