spot_img
mer 24 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

Burkina /projet Réseau Billital Maroobé: présentation des résultats de l’analyse des données sur l’économie des ménages

Burkina /projet Réseau Billital Maroobé: présentation des résultats de l’analyse des données sur l’économie des ménages

Le réseau Billital Maroobé (RBM) a organisé ce mardi 31 mai 2022, un atelier. Cette cérémonie a pour thème :<< atelier de restitution des résultats de l’analyse des données sur l’économie des ménages pastoraux, du bilan fourrager améliorer et l’outil FBS, et les informations avec l’outil TAPE>>. L’objectif principal de cet atelier est le partage des résultats de l’application des trois outils au Burkina Faso.

Le RBM est un réseau d’éleveurs pasteurs, il intervient dans 11 pays dont le Burkina Faso qui a un bureau national basé à Ouagadougou. Le RBM mène des actions en faveur des éleveurs agro- pasteurs et pasteurs dans la sous région et dans l’ensemble de ce pays.

Ainsi, Le Burkina Faso en tant qu’un pays sahélien et un pays par excellence où le pastoralisme domine comme mode de production il va de soit que le RBM intervient, oriente, certaines actions en faveur de ses bénéficiaires au Burkina Faso. Pour le représentant pays du RBM monsieur Chec Ibrahima OUATTARA << c’est dans ce cadre que nous sommes en partenariat avec la FAO, et je profite de votre antenne pour remercier par rapport à ce partenariat de longue année. Et nous sommes entrain de développer des actions en faveur de ses éleveurs pasteurs>>. C’est également dans le cadre de ce partenariat qu’on a initié une étude pour comprendre le fonctionnement l’économie des ménages agro- pasteurs , pour produire des évidences, pour voir comment le pastoralisme en tant que mode de production arrive à contribuer aux PIB Burkina Faso et comment ses éleveurs pasteurs développent des stratégies d’adaptation dans un contexte marqué par la crise sécuritaire qui impact fortement sur les zones de productions au Burkina Faso, a- t-il ajouté.

Joachim Ouibga,le représentant pays de la FAO a gauche et le représentant pays du RBM Chec Ibrahima OUATTARA à droite

Comme outils de stratégie d’adaptation, le représentant pays du RBM a souligné qu’il y’a plusieurs manières que les éleveurs développent sur le terrain pour pouvoir faire face à la crise sécuritaire et notamment au phénomène de changement climatique et l’agro-ecologie peut rentrer dans le contexte de stratégie d’adaptation de ses éleveurs. Il a mentionné également que c’est donc dans ce cadre que la FAO a développé une idée que nous sommes entrain d’expérimenter sur le terrain pour voir comment cet outil peut apporter un plus dans les stratégies d’adaptation des éleveurs notamment en termes d’agro- écologie dans les zones importées par la crise sécuritaire et dans les zones à vocation pastorale.

L’outil TAPE est un outil qui est orienté sur l’agro-alimentaire écologique qui nous permet de collecter des données spécifique sur l’agro-alimentaire écologique où on peut intégrer les dimensions genre notamment des jeunes, des femmes tout ce qui est activé agro- écologie sur le terrain tels que la production fourrager tout ses aspects sont intégrés dans cet outil là qui nous permet de mieux apprécier les actions entreprises par ses bénéficiaires en termes d’agro- écologique sur le terrain.

La FAO et ses partenaires ont développé certains outils pour accompagner le gouvernement burkinabé pour le suivi de la mobilité et des questions de résilience des pasteurs et des agro- pasteurs.

alors, C’est en cela que << nous trouvons l’initiative bonne et ce matin nous allons évaluer, faire un diagnostic en complaisance pour apprécier et améliorer les résultats aux quels nous sommes parvenus pour pouvoir suivre et mieux accompagner et mieux orienté nos acteurs sous secteur d’élevage et sous secteur de pastoralisme dans notre pays et à travers les autres pays pour la transhumance transfrontalier>>, a martelé le représentant pays de la FAO monsieur Joachim Ouibga. Il a ajouté que pour Cette rencontre réflexion il s’agit essentiellement, des organisations pastorales se sont elles qui accompagnent les pasteurs au quotidien. Il y’a également des organisations structurées dans la mise en œuvre de l’ensemble des outils et qui ont participé à sa mise en œuvre. Vous avez le réseau de RBM à travers ARFA, FBS.

Enfin, il a mentionné qu’à leurs niveau tout les services techniques qui les accompagne, que ce soit les acteurs terrain telles que les directions régionales, la direction générale en charge de la question. Les participants à cet atelier étaient composé des acteurs des ONG intervenants dans le domaine du pastoralisme, des institutions de recherche, des partenariats techniques et financiers. C’est un panel qui se suit également étant en présentiel et au niveau international à travers le mécanisme de la visioconférence. C’est donc une rencontre sous régionale, internationale pour évaluer les différents outils et les résultats.

SOME ALIDA

           

spot_img

Autres Articles