spot_img
mar 23 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

Burkina Faso : faire  du Respect des Droits Humains Un Pilier Indispensable dans la Lutte contre le Terrorisme

Dans le cadre de la mise œuvre de ses activités de protection et de promotion des droits humains, le Centre d’Information et de Formation en matière de Droits Humains en Afrique (CIFDHA) a initié une campagne digitale de sensibilisation sur l’importance du respect et de la protection des droits humains au Burkina Faso dans un contexte de crise sécuritaire. Les jeunes ont été mis au centre de cette campagne à travers des propositions d’articles. On vous invite à lire un article proposé par un jeune :

« Le Respect des Droits Humains : Un Pilier Indispensable dans la Lutte contre le Terrorisme au Burkina Faso 

Depuis l’émergence du terrorisme au Burkina Faso en 2015, le pays a été confronté à des défis sécuritaires sans précédent. Face à cette menace insidieuse, il est impératif de mettre en avant le respect inconditionnel des droits humains dans la lutte contre le terrorisme. Bien que la tentation puisse être grande de sacrifier certains droits au nom de la sécurité, cette approche risquerait de compromettre les fondements démocratiques et la stabilité de la société burkinabé. En effet, préserver et protéger les droits humains revêt une importance cruciale pour plusieurs raisons.

1. Légitimité de l’État :

En respectant les droits humains dans la lutte contre le terrorisme, l’État burkinabé renforce sa propre légitimité aux yeux de la population. Lorsque les autorités agissent dans le cadre de la loi et respectent les droits fondamentaux, elles démontrent leur engagement envers la protection et le bien-être des citoyens. Cela contribue à maintenir la confiance de la population envers les institutions gouvernementales et à prévenir tout sentiment de marginalisation susceptible de nourrir l’extrémisme.

2. Prévention de la Radicalisation :

La répression aveugle et les violations des droits humains peuvent jouer un rôle catalyseur dans le processus de radicalisation. Les abus perpétrés pourraient aliéner les individus et les pousser vers des groupes extrémistes. En revanche, le respect des droits humains permet de réduire le ressentiment et de contrer l’attraction des groupes terroristes envers les populations vulnérables

3. Désamorcer les Ressentiments :

Lorsque les droits humains sont bafoués, cela peut créer un cycle de vengeance et de ressentiment qui entretient le terrorisme. Le respect des droits, même dans des circonstances difficiles, peut contribuer à briser ce cycle en montrant que l’État est différent des groupes terroristes. Cela ouvre la voie à des solutions de réconciliation et de dialogue, essentielles pour construire un avenir pacifique.

4. L’Image Internationale :

Le respect des droits humains dans la lutte contre le terrorisme renforce également l’image internationale du Burkina Faso. Les normes internationales en matière de droits humains sont universelles, et les actions d’un pays envers ses citoyens sont scrutées par la communauté internationale. En adoptant une approche respectueuse des droits, le Burkina Faso peut gagner la reconnaissance et le soutien de la communauté internationale, renforçant ainsi sa position sur la scène internationale.

Le respect des droits humains dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso est essentiel pour maintenir la cohésion sociale, prévenir la radicalisation, désamorcer les tensions et renforcer la légitimité de l’État. Plutôt que de compromettre les valeurs démocratiques dans la quête de sécurité, le pays peut montrer au monde qu’il est possible de faire face au terrorisme tout en protégeant les droits et la dignité de chaque individu. Une telle approche non seulement contribuera à combattre le terrorisme de manière plus efficace, mais également à édifier un avenir stable et prospère pour le Burkina Faso. »

 

 

spot_img

Autres Articles