spot_img
mer 24 juillet 2024

Tel/WhatsApp : +226 55 53 93 22 | info@channelinfo.bf

spot_img
spot_img

Bobo Dioulassa,Un monument de silure controversé, le maire Bourahima Sanou sort du silence…

Le monument construit pour représenter la silure, emblème de la ville de Sia suscite la polémique depuis quelques jours.

Sur la toile, les critiquent gonflent de jour en jour depuis sa présentation officielle au public en fin décembre 2021. La qualité de l’œuvre est mise en causale maire Bourahima Sanou  brise la chaîne de cette mêlée aujourd’hui 07 janvier 2022…

Pour les populations,  ce monument représente « tout autre chose  » sauf la représentation d’ un silure. Il est même soumis à des comparaisons d’ordre perverses sur les réseaux sociaux. l’affaire est devenue virale et il était plus que temps pour les autorités de sortir du silence.

Le monument de silure de Bobo

« Nous avons voulu réaliser un monument qui représente le Silure, emblème de notre ville et qui sort de l’eau, symbolisant ainsi « Bobo Dioulasso qui émerge, qui sort la tête de l’eau. Malheureusement, sa représentation telle que faite par certains sur les réseaux sociaux a heurté la sensibilité de Bobolais et des amis de notre ville. »; s’afflige le maire de la commune de Bobo dans sa déclaration faîte ce jour…

M.Bourahima Sanou, maire de Bobo

80 millions de FCFA , pour la rénovation du  » rond point Daniel Ouézzin Coulibaly » 

La rénovation du    » rond point Daniel Ouézzin Coulibaly »  à coûté à la commune de la ville 80 millions de FCFa.  Parer la ville de Bobo d’un monument emblématique pour lui donner un coups d’éclat non seulement à la ville mais aussi aux populations  c’est tout l’enjeu selon Monsieur le Maire. Pour l’instant le monument situé en face de l’hôtel de ville n’a suscité que  » déception » à en croire les réactions…

Le monument de silure sera repris

 » Nous n’avons pas de gène à le reprendre pour correspondre aux préoccupations de nos concitoyens pour lesquels nous travaillons. C’est d’ailleurs ce à quoi nous allons nous atteler très prochainement », rassure le maire de la ville de Bobo Dioulasso, M. Bourahima Sanou. Il assure que des dispositions seront prises pour reprendre le monument à la volonté des  populations.

« Nous sommes en démocratie et nous ne sommes que des représentants de la population.Si nous réalisons une œuvre pour la population et que cette population , par des interprétations que je me garde de juger ,trouve que cela peut gêner certaines personnes, je pense que nous allons travailler à revoir cela, à enlever ce monument pour le remplacer par le silure emblème de la ville » conclut t-il.

 

spot_img

Autres Articles